RAPPORT ANNUEL 2013-2014

Burgundy Jazz est un documentaire Web consacré à l’incroyable contribution de Montréal à l’histoire du Jazz.

Message de la présidente et chef de la direction

Valerie Creighton

Grâce à ses bailleurs de fonds — le gouvernement du Canada et les distributeurs canadiens de services par câble et par satellite —, le Fonds des médias du Canada (FMC) a été en mesure d’utiliser son budget de programme de 360,7 millions de dollars afin de soutenir un total de 510 productions, ce qui a généré une activité de 1,2 milliard en production. Ainsi, chaque dollar de financement du FMC affecté à de nouvelles productions a permis de générer 3,36 $ en volume de production.

En 2013-2014, le budget de programme du FMC a subi une réduction de 4 % comparativement à l’année précédente en raison du déclin prévu des revenus. Cette situation a créer de nouveaux défis pour le FMC, et plusieurs mesures ont été mises en œuvre afin d’atténuer toute répercussion potentielle sur l’industrie. Les coûts d’exploitation, y compris les partenariats avec l’industrie et l’administration des programmes, ont été réduits de 6 %, conformément à l’objectif de consacrer le plus de fonds possible aux programmes de financement.

Malgré une baisse des budgets, le FMC a rempli son mandat : favoriser, développer, financer et promouvoir la production de contenu canadien pour toutes les plateformes audiovisuelles. Des indicateurs de rendement essentiels révèlent que nous avons réussi à offrir le financement et le soutien nécessaire afin de soutenir la création de contenus captivants et couronnés de succès pour les auditoires canadiens et internationaux. En 2013-2014 uniquement, le FMC a traité 2 054 demandes de financement et financé 1 371 projets télévisuels et de médias numériques. Les fonds des programmes ont presque entièrement été versés (98 %), ce qui indique que les programmes satisfont aux attentes de l’industrie.

Le contenu audiovisuel canadien demeure acclamé par la critique et continue d’atteindre de nouveaux auditoires. En effet, 273 projets financés par le FMC ont été nommés à quelque 56 cérémonies de remises de prix et remporté 242 prix. Selon l’information publiée, plus de 28 productions ont été vendues sur la scène internationale dans 55 régions. Au cours de l’année de diffusion 2012-2013, la part globale de l’écoute des projets financés par le FMC aux heures de grande écoute a atteint 13 % sur le marché de langue anglaise et 40 % sur le marché de langue française. En 2013-2014, les projets de médias numériques soutenus par le FMC ont reçu 19,2 millions de visites.

En 2013-2014, nous avons poursuivi l’amélioration de nos processus et mesures visant à mieux satisfaire les besoins de l’industrie. La satisfaction concernant la pertinence de nos rapports de recherche se situe à 79 %. La satisfaction des clients à l’égard de l’administration du programme administration s’établit à 86 %. La satisfaction des intervenants sur le rôle du FMC en communication a atteint un sommet de 91 %, et le taux de satisfaction à l’égard de la tournée de consultation de l’industrie 2013-2014 est très élevé, à savoir 98 %.

Favoriser et développer

Dans le but de favoriser l’échange d’idées et de promouvoir l’intérêt pour la coproduction, le FMC a mis l’accent sur les partenariats stratégiques et a soutenu 49 événements et festivals de télévision et de médias numériques, partout au Canada et sur les principaux marchés internationaux, notamment aux États-Unis, au Brésil, au Royaume-Uni et en France. Chaque événement constitue une occasion renouvelée pour nous de rencontrer des intervenants et d’en apprendre les uns des autres, de promouvoir le contenu canadien auprès de nouveaux auditoires et d’établir des relations en vue de coproductions.

Pour veiller à ce que ses politiques de financement correspondent toujours aux nouvelles tendances au Canada et à l’étranger, le FMC a poursuivi la production et la diffusion de renseignements sur l’industrie, ce qui a mené à la publication de 16 rapports de recherche et de 43 billets dans le blogue Écran de veille. En plus du blogue, le FMC continue à mettre à jour et à optimiser ses ressources en ligne, notamment le microsite sur le financement participatif.

Financer

Au titre du Volet convergent, qui soutient la création de contenu télévisuel et numérique que les Canadiens et les Canadiennes peuvent apprécier partout et en tout temps, le FMC a financé la production de 467 émissions de télévision. Ces émissions ont été complétées par 213 projets médias numériques connexes, notamment des jeux et du contenu Web interactif riche, comme des séries Web, des livres numériques et des projets de médias sociaux, qui ont permis d’accroître la fidélité des auditoires envers le contenu financé. Les engagements de production au titre du Volet convergent ont totalisé 305,6 millions de dollars en 2013-2014, et ont donné lieu à un volume de production de près de 1,2 milliard. Les projets provenaient de toutes les régions du pays et ont été produits dans diverses langues parlées par les Canadiens, à savoir le français, l’anglais, des langues autochtones ainsi que le mandarin, l’espagnol, le farsi et l’italien. Vingt-six émissions ont attiré plus de un million de téléspectateurs (saison de diffusion 2012-2013).

Par l’entremise du Volet expérimental, qui encourage la création de contenus numériques et de logiciels d’application interactifs à la fine pointe de l’innovation, le FMC a versé plus de 34,5 millions de dollars pour financer 83 projets à l’étape du développement, de la production ou de la mise en marché, ce qui a généré une activité de60,4millions. Les demandes, qui provenaient de toutes les régions du Canada, portaient notamment sur du contenu original pour Internet et des jeux destinés au Web, aux téléphones intelligents, aux tablettes et consoles interactives ainsi qu’aux applications logicielles et mobiles.

De nouveaux programmes ont été mis en œuvre pour satisfaire les besoins actuels et à venir de l’industrie. Un Cadre de coproduction internationale en médias numériques et une Mesure incitative pour la coproduction en médias numériques, mettent l’accent sur les partenariats internationaux entre les producteurs canadiens et étrangers.

De son côté, le Programme pilote de partenariats avec des accélérateurs (3PA) vise à offrir aux producteurs de projets de médias numériques recevant du financement au titre du Volet expérimental du FMC un meilleur accès aux marchés, à du mentorat et à des capitaux.

Promouvoir

Le FMC et Téléfilm Canada ont créé la marque Vue sur le Canada afin de promouvoir le contenu canadien auprès de différents auditoires et ont travaillé avec l’Association canadienne de la production médiatique, des fonds privés et plus de 30 autres partenaires à l’échelle municipale, provinciale, nationale et internationale pour rendre le contenu canadien visible et accessible à tous les auditoires et promouvoir les succès canadiens.

À l’échelle nationale, des événements tapis rouge ont eu lieu pendant le Festival international du film de Calgary et le St. John’s International Women’s Film Festival. Des auditoires internationaux ont été ciblés au MIPTV et au MIPCOM, à Cannes, ainsi que dans le cadre de la Screen Producers Association of Australia Conference à Melbourne et de la rencontre de la National Association of Television Production Executives à Miami.

Les travaux réalisés ont continué à faire augmenter la demande en rendant le contenu canadien accessible et visible afin que les consommateurs puissent le consulter partout, en tout temps, de plusieurs façons, grâce à un dépôt centralisé de contenu canadien classique et actuel. Une base de données de 16 000 titres a été passée en revue, et l’intérêt du marché envers ces titres a été évalué. En outre, le FMC et Téléfilm Canada ont entrepris des mesures pour soutenir la numérisation de 1 000 titres; il s’agit de la première étape en vue de leur commercialisation.

Nous nous tournons vers l’avenir afin de relever de nouveaux défis et de saisir les occasions au profit de l’industrie canadienne du contenu audiovisuel. Le FMC est ravi de jouer un rôle actif en contribuant à la croissance de l’économie numérique du Canada.

Nous croyons que les Canadiens doivent se sentir fiers de l’écosystème de l’industrie canadienne, qui émane de diverses sources de soutien et de financement du secteur privé en partenariat avec les administrations municipales et les gouvernements provinciaux, territoriaux et fédéral.

La présidente et chef de la direction,

Valerie Creighton

Retour Haut de la page