RAPPORT ANNUEL 2013-2014

Motive est une dramatique policière qui suit la détective Angie Flynn dans sa recherche d’indices pour découvrir un assassin que les spectateurs connaissent déjà.

Programme d’enveloppes de rendement

Le Programme des enveloppes de rendement vise à encourager les partenariats entre les télédiffuseurs ainsi que les producteurs d’émissions de télévision et de médias numériques en vue de créer du contenu convergent que les auditoires canadiens peuvent visionner en tout temps, sur l’appareil de leur choix. Comme ce programme fait partie du Volet convergent du FMC, les projets financés doivent comprendre un contenu qui sera créé en vue d’être distribué sur au moins deux plateformes, dont la télévision et les médias numériques. Dans le cadre du Programme des enveloppes de rendement, le FMC alloue aux télédiffuseurs de langue française et anglaise des enveloppes financières dont la somme reflète leur feuille de route en matière de soutien à la programmation canadienne. Ce sont les télédiffuseurs qui se voient accorder une enveloppe de financement, mais les fonds sont directement versés aux producteurs, conformément à un échéancier prévu pour le paiement. Pour de plus amples renseignements, veuillez consulter l’annexe Calcul des enveloppes de rendement.

Engagements au titre des enveloppes de rendement

En 2013-2014, les fonds des enveloppes de rendement ont été entièrement distribués. Au total, 34 groupes de propriété de radiodiffusion et télédiffuseurs indépendants ont reçu des enveloppes. En effet, dans le but de promouvoir la diversité, le FMC a mis en place un mécanisme visant les « nouveaux participants », dans le cadre duquel quatre télédiffuseurs indépendants admissibles ont reçu 50 000 $ chacun pour leur permettre de contribuer de façon significative à des projets et de commencer à obtenir des crédits en vue d’établir une allocation d’enveloppe dans les années à venir. La proportion entre le financement du programme et le devis de production s’est établie à 4,2:1, comme l’an dernier. Le nouvel accent mis davantage sur le financement d’autres programmes convergents explique les déclins observés en 2013-2014, comme il est illustré dans les tableaux. Beaucoup de projets des enveloppes de rendement ont financé leur composante de deuxième écran à l’aide de fonds provenant de la Mesure incitative pour les médias numériques convergents (MIMNC). Par conséquent, 97,8 % des fonds des enveloppes de rendement 2013-2014 ont été affectés à des projets télévisuels.

Engagements 2013-2014

  TV MN Total convergent
Financement (M$) 253 5,8 258,8
Total des budgets déclenchés (M$) 1 064,2 26,5 1 090,7
Nombre de projets 418 135 422
Nombre d'heures de télévision 2 389 s.o. 2 389

 

Engagements 2010-2011, 2011-2012, et 2012-2013

  TV  MN  Total convergent
2010-2011 2011-2012 2012-2013 2010-2011 2011-2012 2012-2013 2010-2011 2011-2012 2012-2013
Financement (M$) 266,7 273,1 266,1 4,6 5,5 4,1 271,3 278,6 270,2
Total des budgets déclenchés (M$) 966,9 1 154,4 1 116,8 12,6 18,3 14,3 979,5 1 172,7 1 131,1
Nombre de projets 392 443 430 90 133 115 410 447 436
Nombre d'heures de télévision 2 352 2 629 2 527 s.o. s.o. s.o. 2 352 2 629 2 527

 

Utilisation des enveloppes de rendement des télédiffuseurs par genre

Les parts définitives du financement provenant des enveloppes de rendement par genre peuvent varier des parts établies au début de l’exercice et approuvées par le conseil d’administration. En effet, 50 % des allocations sont considérées comme des marges de manœuvre pouvant être affectées à n’importe lequel des quatre genres soutenus par le FMC. Les groupes de propriété de radiodiffusion et les télédiffuseurs indépendants ayant reçu une enveloppe combinée pour les deux langues inférieure à 2,5 millions de dollars bénéficient d’une entière flexibilité relativement au genre.

Le tableau suivant montre d’importants changements positifs quant à la part des genres entre la première allocation et les engagements définitifs en ce qui a trait aux émissions de variétés et des arts de la scène de langue anglaise, des émissions pour enfants et jeunes de langue française et les dramatiques de langue française. Il est à noter que, en 2013-2014, les dramatiques de langue française ont connu leur première hausse dans la part d’engagements depuis la création du FMC. De leur côté, les documentaires et les dramatiques de langue anglaise ainsi que les documentaires de langue française ont connu des changements négatifs marqués.

Utilisation de l'allocation par genre 2013-2014

  Allocation par genre
(M$)
Part d'allocation par genre
(%)
Engagement par genre
(M$)
Part d'engagement par genre
(%)
Écart entre part réelle et part cible par genre
Marché anglophone          
Enfants et jeunes 35,4 20,4 36,2 20,9 0,5
Documentaire 28,6 16,5 26,4 15,2 -1,3
Dramatique 105,9 61,1 101,3 58,6 -2,5
Variétés et arts de la scène 3,5 2,0 9,2 5,3 3,3
Total des Ers -Anglais 173,4 100,0 173,1 100,0 0,0
Marché francophone          
Enfants et jeunes 14,6 17,0 16,2 18,9 1,9
Documentaire 18,9 22,0 16,8 19,6 -2,4
Dramatique 47,1 55,0 47,6 55,6 0,6
Variétés et arts de la scène 5,1 6,0 5,1 5,9 -0,1
Total des Ers - Français 85,7 100,0 85,7 100,0 0,0
Total 259,1   258,8    

 

Retour Haut de la page